10 bonnes raisons de venir en Australie (et encore !)

 

Samurai Beach – Port Stephens
 

Sydney – Harbour Bridge
 

C’est sans grande surprise que vous dire que je profite de chaque moment de mon séjour en Australie et Dieu sait que le temps passe tellement vite ! Ces trois derniers mois ont été chargés entre mon stage en Ressources Humaines, de mon travail en tant qu’au pair, des nombreux babysittings par ci par là et des excursions les weekends !

S’il y a vraiment quelque chose dans ma vie que je ne regretterais jamais, c’est bien le fait d’être partie à 17 000 km de chez moi, en Australie. Il n’y a pas de mot pour dire que ce voyage restera gravé à jamais et que je me souviendrais de chaque personne rencontrée ici. J’y ai fait de superbes rencontres, j’ai douté tellement de fois, j’ai appris à être patiente avec le temps (avec les enfants et au travail), je me suis surpassée intellectuellement et émotionnellement, j’ai découvert des lieux splendides (autant de raisons qui font qu’il faut venir en Australie)

Voici donc mon classement des 10 bonnes raisons de venir en Australie

#1 Parce que les Australiens ont le contact hyper facile

Que ce soit au supermarché, en attendant le bus, dans la rue, au café, en soirée, à la bibliothèque, au parc ,à la Poste perdu en plein milieu du bush, les Australiens seront toujours ravis de vous parler et de discuter un peu avec vous, même pour ne pas dire grand chose ! Combien de personnes sont venues me demander si j’avais besoin d’aide pour porter des affaires, m’aider avec la poussette des enfants, me demander si j’étais perdue, pour me mettre en contact avec leur réseau pour du travail.

J’ai été bluffée par leur savoir-vivre et le respect que les gens ont entre eux. Evidemment, tout n’est pas rose et tous les Australiens ne sont pas des saints ! Pour la plupart, j’ai été surtout surprise par l’élan de générosité, même venant de personnes qui vous connaissent peu ou pas du tout même. Croyez-moi ça fait du bien !

  

#2  Parce que le pays est tellement grand à explorer et regorge de paysages magnifiques 

L’Australie est tellement grande que vous ne ferez jamais autant de kilomètres de votre vie ou presque ! Le pays parfait pour camper (gratuitement en plus) avec des installations sanitaires propres (même en plein du Western Australia, où personne ou presque ne vit), pour les routes interminables propices aux roadtrips.

 

Spit to Manly walk track
  

  

Royal National Park – Otford
 
The Twelves Apostles
 
Sunset Beach – Port Stephens
 

#3 Pour les panneaux de signalisation inédits

Avez-vous déjà vu un panneau de signalisation avec un woombat, kangourou ou encore koala ? Avez-vous déjà vu le panneau avec l’écriteau : faites le plein à la prochaine station essence, car il n’y en aura sur plus de 500 km

 

salut , je cherche à aller vers Byron Bay, tu m’emmenes ?!
 

#4 Parce que c’est plus safe qu’en Europe

C’est mon opinion, je me sens plus safe qu’à Paris, même en rentrant tard de soirée, j’ai plus peur de tomber sur des cafards, araignées ou chauve souris (non je ne rigole pas !)  que sur des personnes mal intentionnées

#5 Parce que les opportunités professionnelles sont nettement plus intéressantes au niveau financier

Evidemment, les salaires proposés ici ne sont pas du tout les mêmes qu’en France, et ce spécialement pour les jobs dits « qualifiés ». Pour le même travail que j’ai en France, le salaire moyen proposé ici le doublé ou voir même triplé (eh oui!)

#6 Parce que les Tim Tam…

Je m’étais jurée d’arrêter de manger et voilà que les Tim Tam m’ont attrapés ! Je maudis son créateur car non seulement ces biscuits sont additifs et me ruinent :p

#7 Parce que les gens sont tellement relax 

Ici, c’est le pays du no worries, take it easy ! Les gens marchent pieds nus (normal !), dès qu’ils peuvent c’est barbecue party et beers, ils font confiance les uns les autres, le way of live made in Australia c’est vraiment avoir un work life balance (équilibre vie pro/vie perso) et c’est vraiment appréciable !

Pour avoir travaillé en RH ici, à 17H ils me mettaient dehors pour rentrer chez moi  !

# 8 Parce que je suis tombée amoureuse ici

#9 Parce qu’en même venant à l’autre bout du monde, tu rencontres des personnes qui n’habitent pas loin de chez toi, ou qui ont fréquenté la même école ou qui ont des amis en commun

C’est quand même fou de se dire que la communauté française est très présente en Australie et encore plus à Sydney où j’ai rencontré énormément de personnes de Paris

De savoir que l’on reverra ces personnes en France dans un autre contexte, après avoir partagé autant de moments !  

   

 

  

#10 Parce que même en voyage, Dieu m’accompagne et m’a aidé à surmonté de nombreuses épreuves

Conviction personnelle,mais je dirais la plus importante, même en voyage, Dieu ne me m’a quitté et a été beaucoup plus présent que je ne l’aurais cru. Et partager son amour avec des soeurs, même à Sydney, cela semble encore plus irréel et pourtant  Sans son soutien, je ne serais pas là ou j’en suis aujourd’hui !

Alors oui un conseil : venez un jour en Australie, même si le billet coûte cher, même s’il y a plus de 20h de vol, c’est vraiment une destination que je conseille pour en prendre plein la vue ! No worries mate !

Mon arrivée en Australie avec le working visa holiday

Nous sommes déjà en 2016 et j’ai un peu honte de le dire :je suis tellement en retard dans ma rédaction d’articles. Cela près d’un mois et demi de trois mois que je suis arrivée en Australie avec le fameux working visa holiday (visa vacances-travail qui permet de voyager et de travailler à la fois) et je n’ai pas encore pris la peine de raconter mon 1er mois au pays des kangourous et des koalas.

Petit retour en arrière…

Tout commence le jour de mes 26 ans , le 22 octobre 2015.

IMG_0012.JPG

Oui, date symbolique, il n’y a que moi qui suis folle pour passer son anniversaire dans un avion et en plus pour plus de 20h. Après tout, nous n’avons qu’une seule vie, donc take it easy ! J’embarque donc le 22 octobre depuis l’aéroport CDG à Paris avec Qatar Airways, direction Doha pour une escale de 3h pour ensuite atterrir à Perth (après 16h de vol). Je ne réalise toujours pas ce qui m’arrive, je pars loin de tout, de ma famille et amis.

J’ai tout quitté pour vivre mes rêves et débuter une nouvelle aventure en Australie pour 6 mois environ.

Pourquoi l’ Australie ?

Pour celles et ceux qui le savent, j’avais planifié de partir en 2014 au Canada avec le working visa holiday. Malheureusement, ce visa est plus restrictif que celui pour l’Australie et je n’ai pas pu l’obtenir à cette période : mise en place de quotas, doutes, peur de m’engager également. De ce fait, j’ai toujours reculé ma date de départ, jusqu’à laisser tomber ce projet. J’ai fini par trouver du travail pour 1 an quasiment dans ma branche, en ayant toujours en tête de partir un jour quelque part.

Un an plus tard,après avoir bien économisé, je décide de tout stopper en mars 2015 et de commencer à faire ce que j’aime : voyager, décompresser, vivre des moments comme jamais je n’en avais connu, repousser mes limites, apprendre à mieux me connaître et partir découvrir les richesses de ce monde. C’est chose faite avec le visa en poche, obtenu en février 2015, je n’avais plus qu’à acheter mes billets d’avion et commencer mes démarches.

Entre mars et septembre 2015, j’ai donc entrepris mes démarches administratives (résilier le forfait mobile, impôts, mutuelle, banque), personnelles (rendez-vous médicaux) et logistiques (déménagement) accompagnés de voyages ponctuels en Europe et Asie.

En septembre 2015, je ne suis toujours pas décidée sur la date de départ en Australie. Finalement, après plusieurs semaines de reflexion, la date du 22 octobre est prise.

20h d’avion c’est très long, beaucoup trop long me direz-vous.. Heureusement, je ne voyageais pas toute seule, mon meilleur ami était aussi de la partie ! Pour tuer le temps à bord, il faut apprendre à s’occuper (regarder les films), manger, discuter avec son voisin, remanger, dormir. Une fois tout ce temps passé, l’excitation est à sa comble car je finis par débarquer à Perth. Le passage à l’immigration se fait très rapidement, pas de contrôle pour le billet retour, ni sur le montant du compte en banque.

Nous arrivons donc le 23 octobre 2015 en début de soirée à Perth, prêt à commencer une nouvelle aventure et à marquer une nouvelle étape de notre vie.

IMG_0038
Fatiguée après plus de 20h de vol, à l’aéroport de Perth

Quelle déception…  A notre arrivée à Perth dans le quartier de Doubleview, nous arrivons dans l’appartement Airbnb, loué pour 10 jours et aucun de restaurant d’ouvert aux alentours. Résultat des courses, commande chez Dominos Pizza pour deux pizzas infâmes (et chères en plus !)

Le lendemain et les jours qui suivent, tout s’est rapidement enchaîné : nous étions convaincus que nous n’avons pas atterri dans une ville qui nous plaisait. Perth est une ville du moins attachante mais pour moi qui suis habituée au mouvement, je l’ai trouvé trop calme à mon goût. En une semaine, nous avons acheté une voiture, fait les démarches pour la mettre en conformité et pris nos sacs à dos (backpacks) direction le New South Wales, à la fin des 10 jours. Entre temps, nous avons fait la connaissance de plusieurs français et étrangers (petit coucou à ceux et celles qui me lisent) et passé plusieurs jours à la plage.

img_0222
François le 4X4 et moi

Pendant une semaine, nous avons parcouru….. roulement de tambour… près de 3500 km ! L’Australie est l’équivalent de 14x la France en terme de superficie ! Faire un roadtrip en Australie, c’est la base ! Une expérience à vivre au moins une fois dans sa vie : cuisiner avec un réchaud, se battre avec les mouches, faire des kilomètres, chanter tout au long de la route, trouver des stations essence pour faire des pleins, saigner son portefeuille pour faire des pleins, se doucher et aller dans les toilettes publiques, accepter d’être sans maquillage (pour les filles), porter des habits pourris, supporter d’avoir les cheveux gras, faire de McDo et Hungry Jacks tes meilleurs amis, tomber en panne en plein désert (outback) la nuit (check !), se prendre un émeu sur la route et abîmer la voiture, contempler les étoiles à n’en plus finir, se croire dans Walking Dead à la tombée de la nuit et j’en passe…

Nous devions nous rendre dans le New South Wales (état de Sydney) et pour cela nous avons atterri dans la ville la plus proche, pour nous de cet état : Broken Hill

Un conseil, fuyez il n’y a pas grand chose à voir, sauf si vous avez un plan ferme à côté. Après plusieurs recherches et n’ayant rien trouvé, nous décidons de nous séparer pour que chacun puisse trouver du travail. Je décide de partir seule à Sydney, sur un coup de tête pour tenter ma chance.

Déchirement total  : je n’avais aucun plan, Sydney n’était pas prévu dans mon organisation. Où allais-je dormir déjà ? En une heure, mon billet d’avion Broken Hills- Sydney était booké et me voilà « prête » à affronter la grande ville…