Voyager seule ou la meilleure décision de ma vie

Untitled design

Avant que j’entreprenne mon voyage, la même originale question m’a été posée:« avec qui comptes-tu partir en Australie ? » Ma réponse, à leur grand désespoir était toujours la même :

-« Je pars seule »:

-« mais t’es folle, je ne sais pas comment tu fais
-« moi je ne pourrais pas toute seule »
– « tu vas pas t’ennuyer toute seule ? »
– tu n’as pas peur ? »

Ce genre de discussion, je l’ai eu avec ma famille, amis, anciens collègues et pourtant je me suis décidée à voyager. La vie est faite ainsi faite et savoir prendre des risques et sortir de sa zone de confort est primordial. Partir n’était qu’une question de temps :  maintenant ou jamais.

Voici quelques conseils pour préparer son voyage seul(e) et se lancer :

# 1: Etre flexible

Le voyage seul(e) s’apprivoise et se créé au fil du temps, des rencontres, des opportunités, « rien ne sert de courir tout vient à point » et savoir s’adapter dans un nouvel environnement qui nous est encore inconnu et se renseigner sur la culture du pays où l’on séjourne.

#2 Préparer son voyage

Préparer son voyage (un minimum) : prévoir les billets d’avions, visas éventuels, vaccins, médicaments à emporter, équipements spéciaux, appareil photos, portable, vêtements adéquats à la destination, guides. Personnellement, j’adore organiser mes voyages et planifier certains endroits/ régions à visiter.
Evidemment, je ne planifie pas entirèrement car j’aime être surprise et me laisser guider par le voyage. Je ne suis pas fan des circuits en groupe (bien qu’il y ait des avantages) et du coup je savoure encore plus mon voyage, sachant que je l’ai préparé seule. L’avantage pour moi d’être seule dans ce voyage est que je pourrais me fixer mon propre itinéraire, mon propre programme, timing sans dépendre d’autrui. Si je rencontre des personnes sympas pour faire un bout de chemin je peux rester plus longtemps, si j’en ai marre je peux décider de m’en aller.

En gros : une liberté appréciable !

#3 : S’ouvrir aux autres et privilégier le plus possible les rencontres avec des locaux

Pourquoi ?

Ils détiennent des informations non négligeables pour votre voyages, conseils, astuces pour économiser de l’argent, meilleurs restaurants ou endroits à visiter/ à faire

Comment ?

– Par le biais de couchsurfing (séjour chez l’habitant gratuit quelques jours en échange on cuisine un peu, on discute voyage, on peut proposer des sorties) http://wwww.couchsurfing.com

– Airbnb (site de location de maisons, chambres, appartement partout dans le monde selon vos envies et budgets) : http://www.airnbnb.fr

– Séjours dans les guesthouses, séjours chez l’habitant

– Connaissances

#4 Se renseigner sur le pays/endroit dans lequel on séjourne

Conseil tout bête mais qui a son importance ! Cela évite des déconvenues, des situations potentiellement dangereuses et toujours écouter les conseils des locaux

# 5 Restez connectés (un minimum avec vos proches)

Le temps dans le voyage est perçu différemment lorsqu’on voyage, que nous avons tendance à « oublier » de donner des nouvelles à nos proches, amis etc.. plusieurs canaux sont possibles : lettres, cartes postales, skype, réseaux sociaux (sans toutefois en abuser non plus). Cela les rassurera d’autant plus et leur fera le plus grand plaisir. En leur indiquant votre itinéraire ou projets, ils sauront où vous serez en cas de besoin ou danger.